Embouteillages: pas dans la salle de bain!

Avant même de prendre la route, combien de couples et de familles se retrouvent là où ils souhaitent avant tout de l’intimité ? Une salle de bain en France fait en moyenne 5m², et une famille (de plus de 1 personne …) supporte mal de se retrouver à la même heure dans une telle surface !
Ceci étant, il y a bien des moyens pour éviter les mini crises du matin. Une conception pensée, étudiée avec soin, prévue pour chacun, permet de faire d’une petite salle de bain un grand espace de sérénité. Quelques conseils…
 

Bien choisir l’environnement de sa sdb

Des shampoings, des savons, rasoirs, gants, serviettes, crèmes, de jour, de nuit, de douche, un inventaire à la Prévert mais un enfer quand rien n’est prévu pour ranger. Organiser est simple, mais nécessite une volonté de le faire, et un peu de méthode.
 

L’inventaire : lister, trier, jeter.

Vous êtes décidé ! Alors avant tout, préparer de la place pour vider votre salle de bain. Vider, c’est-à-dire sortir tout ce qui peu l’être (non, pas la baignoire et les meubles…). L’intérêt est de prendre conscience du bozar (gros bazar …) qu’on entasse.
Faites l’inventaire de ce qu’il y a sur le plan du lavabo : on le vide complètement, et pour chacun des objets, on se pose deux questions : l’ai-je utilisé ce matin ? Vais-je l’utiliser demain matin ? Faites le tri ainsi, et mettez d’un coté les objets du « vraiment » quotidien, et de l’autre ceux qui sont utilisé moins souvent (les parfums des grandes occasions, les crèmes occasionnelles, etc…)
Si vous avez une étagère ou un placard, même combats : séparez ce qui vous sert souvent de ce qui est rarement utilisé.
Et surtout, pour les objets que vous n’avez pas utilisé depuis plusieurs mois : la poubelle ! Pas de pitié ou de sentimentalisme, au risque de voir l’enfer revenir à grands pas !
 

Le rangement: le quotidien sous la main, le reste au placard

Les objets moins utilisé trouveront leur place dans un tiroir du bas, ceux utilisés tous les jours dans un tiroir du haut, par exemple. Et si votre meuble n’a qu’une porte, réservez le plan de lavabo pour le quotidien, et les autres dans le meuble, sous le lavabo.
Une tablette en verre vous aidera à avoir votre nécessaire de tous les jours sous la main. Mais là aussi, vigilance : de l’auto discipline est indispensable pour éviter l’encombrement. Si vous ou ceux qui partagent la salle d’eau n’en sont pas capable, mieux vaut s’en passer !
Quelques paniers en osiers ou bacs vous aideront en matière d’auto discipline. C’est simple et pas de questions à se poser quant au rasoir qui traine, à la crème de nuit baladeuse : dans le bac bleu, rose ou à fleur !
L’armoire est un autre élément indispensable. Si beaucoup de fabricants proposent des meubles aussi sympas que résistant à l’humidité, la plupart prennent beaucoup de place. Si vous le pouvez, privilégiez un meuble suspendu, qui va dégager de la superficie au sol et accroitre la sensation d’espace.
 

L’espace : miroir, mon beau miroir, …

Ce n’est pas nouveau : un grand miroir va donner rapidement une impression d’espace, de doubler la surface de la pièce. Et avec un peu de lumière naturelle, la sensation de chaleur, d’ouverture et d’énergie s’installe vite. Un miroir devant la vasque, bien entendu, et si possible sur un coté de la salle de bain, sur la porte, à coté de la douche ou baignoire. Les renvois de lumière, les reflets, tout participera à créer une dynamique d’espace et de bien être.
 

L’éclairage : que la lumière soit, partout.

Une pièce mal éclairée donnera un effet sombre (eh oui…) mais surtout une sensation d’oppression, à l’opposé d’une intimité chaleureuse qu’on recherche dans sa salle de bain. L’idéal est de faire entrer autant de lumière naturelle que possible.
Et lorsque ce n’est pas possible, on ajoute des éclairages. Pas n’importe comment ! Le miroir du lavabo sera de préférence entouré d’halogène indirect qui éclaire le miroir lui-même, pas le visage. Le plafonnier sera avantageusement remplacé par un ensemble spots (2 ou 3) qui éclaireront la douche, le placard, le miroir du mur, de façon à avoir une lumière indirecte, partout.
 

Lavabo : la cohabitation ?

Sur ce point, avec une famille active à partir de 3 personnes, l’idéal est bien d’avoir deux lavabos ou vasques. Une cohabitation rendue plus facile aujourd’hui avec les meubles proposés. Dés 1 mètre en largeur, idéalement 1,20m, vous pourrez installer un ensemble de deux lavabos. Si l’espace est plutôt réduit (1m ou moins), privilégiez des vasques plus petites. Autant fonctionnelles, l’effet d’espace sera conservé. La grande tendance est aussi d’avoir une grande et très large vasque – même avec un seul mitigeur – , pour un esprit pratique et design.
Pour un couple, un seul lavabo et une bonne entente sont suffisants. Il est rare d’avoir à l’utiliser au même moment (quoique…). Pour faciliter l’accès à l’eau de celui qui n’est pas installé devant le lavabo, privilégiez un robinet mitigeur à bec haut : mitigeur pour une ouverture facilitée de l’eau, un bec haut pour un accès plus facile (remplir un verre, rincer une brosse à dent).
Et à proximité immédiate, les serviettes de toilette : chacun la sienne, sur une barre ou un crochet clairement identifié. Le mieux étant de placer le tout entre le lavabo et la baignoire. Et rien par terre !
 

Bain ou douche ?

Sauf travaux lourds, la baignoire ou la douche sont déjà installés. Sans forcement tout refaire, l’installation d’une colonne de douche avec jets dynamiques, douche pluie et douchette manuelle combiné permettra à chacun de trouver son bonheur. Il existe même ce type de colonne adaptée à un usage bain ! Le mitigeur est équipé d’un bec de remplissage, comme n’importe quel robinet combiné bain/douche.
Et la pose est simple : ce type de colonne vient en remplacement d’un robinet mural de bain ou robinet mural de douche. Dans certain cas, le robinet de bain est monté « sur gorge », c’est à dire sur la baignoire elle-même. Là aussi, les solutions sont multiples ; un combiné bain/douche adapté, avec une barre de douche donneront le meilleur des deux utilisations : douche pluie et douchette manuelle.
N’oubliez pas la déco, qui doit être là aussi un consensus au niveau des couleurs, des associations de teintes. Limitez, voire évitez les objets décoratifs. A moins d’être réellement partagés, les gouts sont souvent différents. Une gravure ou une aquarelle au mur sera plus adaptée. Une salle de bain est avant tout fonctionnelle, intime, agréable.
 
Avec tout ça, le terrain d’entente devrait s’éclaircir. Bonne cohabitation !

Tagués avec :
Un commentaire sur “Embouteillages: pas dans la salle de bain!
  1. laurent dit :

    merci pour ces conseils pour ma salle de bain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*