Fonderie et Robinetterie: un savoir faire artisanal.

Souvent à la base de tout robinet mitigeur, la fonderie de laiton reste un métier artisanal. Même pour des séries importantes et en partie automatisées, la “main” du fondeur reste une étape clé.
Nous profitons d’un reportage chez IB Robinetterie, à Sarezzo, entre le lac de Garde et le lac d’Iseo,  pour vous faire découvrir un des derniers “métiers du feu” encore en activité, et vous faire suivre les grandes étapes de la fonderie du corps de mitigeur Wave.
 

Fabrication d’un robinet

Le principe de la fonderie est simple: un moule en deux parties, un noyau, on referme le tout et un espace vide est créé. On y fait couler du laiton en fusion qui, en refroidissant – deviendra un corps très design et très solide.
Nota: survolez les images pour les légendes.

 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

Et oui! “Moulé à la louche”, et à la main (avec les gants qui vont bien…). Mais qu’on ne s’y trompe pas: nous sommes en présence d’un processus industriel maitrisé, précis, fiable.

On aura observé les canaux de coulée, qui permettent un remplissage homogène et régulier du corps. Plus complexes à réaliser, ils sont surtout le signe d’un savoir faire et d’une exigence de qualité élevée.

Voila! Les étapes suivantes: le corps du mitigeur, après un ébavurage soigné, part sur une machine à commande numérique, pour réaliser les usinages qui recevront la cartouche céramique, les joints et l’aérateur.

On passe ensuite au polissage, au chromage et à l’assemblage, mais c’est une autre histoire!

Crédit photos: © IB Robinetterie.

 

©Robinet&Blog Septembre2012

Tagués avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*